Le domaine Les Davids s’étend sur 320 hectares à 600 mètres d’altitude, l’un des plus hauts domaines viticoles du Vaucluse. Le vignoble est situé sur la commune de Viens, aux confins du Parc naturel régional du Luberon, une région sauvage dont la diversité de sols fait la richesse du terroir.


Le domaine est délibérément conduit en polyculture biologique depuis plus de 20 ans pour en restaurer la biodiversité et favoriser la présence de levures indigènes qui assurent la fermentation naturelle de ses vins. L’altitude comme les qualités humaines et naturelles combinées, permettent au domaine de produire, d’année en année, des vins d’exception en quantités raisonnées. 


Terre agricole et viticole, Les Davids est aussi une terre de rencontre, de partage et de culture. Son chai d’exception, signé de l’architecte émérite Marc Barani, présente une fresque murale de l’artiste belge Yves Zurstrassen à son entrée ainsi qu’une installation de l’artiste saoudienne Zahrah Al Ghamdi, évoquant les mycéliums de champignons, dans sa cave d’élevage.


La particularité du chai est d’offrir une immense terrasse couverte où se déroulent les rencontres des Estivales au domaine. C’est sur cette même terrasse que les déjeuners et dîners sont servis à la suite des événements qu’elle accueille face à des paysages sublimes sur les vignes et les monts alentours.


Sophie le Clercq

Propriétaire des Davids et initiatrice des Estivales

Illustration estivales

Littérature en Haute Provence

Librairie Le Bleuet

Rue Saint-Just
04150 Banon

www.lebleuet.fr

lebleuetbanon@orange.fr

04 92 73 25 85

Tout part d’une rencontre autour du Bleuet, la célèbre librairie nichée dans le petit village des Alpes de Haute Provence, Banon, au pays de Giono. 


Les libraires, Marc et Isabelle Gaucherand, avaient l’envie d’un moment littéraire fort au cours de leur été, les Belges Sigrid Bousset, curatrice d’événements culturels et Béatrice Delvaux, journaliste avaient le désir d’exprimer leur amour pour ce coin de terre entre Ventoux et Montagne de Lure. Les liens noués avec Sophie le Clercq du domaine Les Davids, à quelques pas de là, ont fait le reste. Et donc désormais, à la mi-août, des auteurs et autrices se retrouvent dans ces lieux magiques et authentiques pour des conversations, des siestes littéraires, des grandes lectures.


Les débuts de « Littérature en Haute Provence » bousculés par la Covid se sont ancrés naturellement autour de l’idée du « livre comme recours ». Pour cette troisième édition, le livre et les écrivains seront encore convoqués mais cette fois comme recours à la guerre, de retour en Europe.


Après Leila Shahid, Laure Adler et Françoise Nyssen en 2020, après Jonathan Coe, Maylis de Kerangal, Vinciane Despret et Céline Curiol en 2021, des écrivains français, belges, russes et néerlandais se retrouveront dans cet écrin où la lumière et la terre forcent à la simplicité des échanges, au partage des sentiments et à l’intimité des conversations. De quoi donner du carburant pour reprendre nos chemins et nos vies.


Marc et Isabelle Gaucherand

Libraires Le Bleuet

Marc et Isabelle Gaucherand ont quitté Lyon pour s’installer dans leur maison de Forcalquier, à 25 km de Banon, et opèrent une reconversion professionnelle en reprenant la librairie en 2016. « Ma femme était dans la santé, et moi dans l’enseignement supérieur où je dirigeais de grands établissements », explique Marc Gaucherand, qui entend s’appuyer sur ses compétences managériales et sur l’équipe « efficace et performante » pour « redonner au Bleuet son rayonnement ».

Sigrid Bousset

Commissaire d’événements littéraires

Sigrid Bousset est également écrivain et dramaturge.

Elle a co-fondé la maison internationale des littératures Passa Porta à Bruxelles, qu’elle a dirigée jusqu’en 2014. Elle vient de mettre en place la maison Herman Teirlinck, résidence et centre littéraire dans le Sud de Bruxelles. Elle a collaboré avec les chorégraphes belges Jan Lauwers, Jan Fabre et Anne Teresa De Keersmaeker.

Depuis trente ans, elle passe ses étés à Monieux, village niché à la sortie des Gorges de la Nesque. 

Béatrice Delvaux

Éditorialiste en chef du quotidien belge Le Soir

Beatrice Delvaux est l’éditorialiste en chef du journal Le Soir à Bruxelles. Économiste de formation, elle a été la rédactrice en chef du journal belge durant 10 ans. Elle est l’auteure du livre « Le Bal des Empires ».

La politique est au centre de ses intérêts mais jamais envisagée sans le prisme de l’humain et de la culture.

Elle pose ses valises régulièrement à Simiane la Rotonde.